Accueil > 2 - INFORMATIONS > Confrérie de la St Vincent de SENS

Confrérie de la St Vincent de SENS

vendredi 10 février 2017, par Pascal

Saint Vincent de Sens le 4 février 2017

C’est ; en compagnie de 6 Morétains que nous nous sommes rendus à Sens, ville de 25000 habitants appelés les Sensonnais.
ST VINCENT est le patron des vignerons il, naît à Huesca en Espagne il lui est attribue le miracle d’avoir décelé de l eau chez un vendeur qui avait mélange eau et vin pour frauder.
Une autre légende l’appelle Vin Sang ou Sent le Vin
Nous sommes accueillis dans la magnifique salle de la Poterne
Lors des invasions barbares ; les habitants de la ville se replient à l’intérieur d’une enceinte de 3 km de long pourvue de 30 tours et de 8 portes donnant sur des poternes.
Aujourd’hui il ne subsiste que 2 tours et la salle où nous nous trouvons.
Un café et de la brioche sont à disposition pour nous réchauffer.
15 confréries, vineuses, pour la majorité forment le défilé ; c’est le rouge foncé qui domine !!! De ce fait, nos jolies tenues ont été remarquées.
Direction, la cathédrale Saint Etienne magnifique monument gothique construit en 1135 possédant une tour qui culmine à 78 m de haut. la chapelle Ste Colombe abrite le mausolée du dauphin Louis ; le fils de Louis XV
Nous entrons dans la cathédrale précédé par l’orgue ; majestueux.
Le Père Rignault nous gratifiera d’une superbe cérémonie priante axée sur les confréries et sur St Vincent .
Les bannières seront disposées devant le superbe chœur avant d’être bénies en même temps que les confrères.
De la brioche bénie précédera le vin chaud tout comme le symbole de l’eucharistie.
Puis direction la mairie en passant par le quartier piétons.
La traditionnelle photo aura lieu dans l’escalier de la mairie.
Une superbe salle au plafond orné de peintures sera le lieu du chapitre.
Nicolas, le grand Maitre souhaitera la bienvenue aux confréries , à Mme le 1er adjoint puis ce seront les intronisations. Un maire de la ville voisine puis 6 autres dont Pascal.
Un ban clôturera le chapitre puis nous sommes invités au « pot » du maire.
Nous réintégrerons la salle seuls.
Un apéritif nous attend avant la dégustation du repas entrecoupé d’un trou bourguignon (cassis et ratafia).
Un confrère, accompagné de Nicolas poussera la chansonnette sur un thème d’actualité.
Christiane dont le rire n’engendre pas la mélancolie a su rendre ce repas très agréable, nous étions peu mais la bonne humeur de chacun a contribué à une bonne ambiance.
Merci à tous pour votre accueil et pour vos sourires.
AM