Accueil > 2 - INFORMATIONS > Chapitre des Buveux de Bernache de Mazé

Chapitre des Buveux de Bernache de Mazé

Samedi 14 octobre 2017

dimanche 3 décembre 2017, par Michel Tétart

Nous voilà partis un vendredi 13 (je ne suis pas superstitieux, cela porte malheur) vers Mazé (49) pour participer au Chapitre de la Confrérie des Buveux de Bernache de Mazé.

Nous sommes attendus et formidablement bien accueillis chez Raymond et Martine (respectivement Grand Maîstre et Grande Argentière) où nous avons notre chambre à roulette pour le week end.

La « before » commence bien, nous sommes un peu plus de vingt le soir chez nos hôtes. Le samedi matin, nous co-voiturons avec Dominique vers Baugé au Centre Culturel, où nous attend un petit déjeuner copieux, puis commence la visite de l’Hôtel Dieu et son apothicairerie, tout près du Château. Visite on ne peut plus intéressante, avec une guide professionnelle retraçant la vie de la Princesse Anne de Melun qui fonda l’Hôtel Dieu en 1649 et qui consacra une vie de dévouement et d’abnégation au profit des humbles et des plus pauvres.
C’est donc imprégnés de ces grandeurs d’âme que nous partons dans le calme et la sérénité défiler dans les rues de Baugé accompagnés par l’harmonie des Cadets Baugeois.

Vient ensuite, le pot d’accueil de la Municipalité au Centre Culturel, juste avant de reprendre les voitures vers la Salle des Fêtes de Mazé pour le Chapitre, soit dit en passant, d’excellente tenue avec des CV retravaillés par Raymond de façon poétique et élogieuse. L’épreuve subite étant bien sûr la dégustation de la Bernache rosée et gouleyante.

Ensuite, nous fut servi un repas gastronomique excellent, accompagné des vins d’Anjou issus des meilleures caves, animé par un couple de musiciens hors pair (nous avons d’ailleurs pris leurs coordonnées) très fusionnels et très professionnels.

Raymond, Grand Maîstre mais aussi conteur, nous a réveillé nos cellules grises avec des contes et monologues dont il a le secret, particulièrement le dimanche midi au cours de « l’after », juste avant de reprendre le camping-car pour rentrer « at home ».

Encore un beau week-end de rencontres et d’amitiés qui restera dans nos annales.

Michel et Annette

info portfolio